ville de Thur

Château de la Barbelinière à Thuré

La Barbelinière se situe sur la commune de Thuré. Elle est édifiée au centre d'un parc.  

Château La Barbelinière - Thuré                                 

                                  

A 1h15 de Paris par TGV, cette belle propriété Poitevine avec parc de 5 hectares (non clos) et piscine extérieure.

Mariage, réceptions, réunions de famille, prises de vues ou juste vacances entre amis au calme dans une région au climat doux et aux nombreuses activités.

En cas de mauvais temps, nous mettons à votre disposition deux jolies granges XVIIè pour le cocktail et/ou la soirée.

La piscine, son pool house et son environnement de charme sauront accueillir votre déjeuner plus informel du lendemain.

Location journée, week end, ou semaine.

Capacité réceptive intérieure 250 personnes assises.

Capacité réceptive extérieure en fonction de la demande.

Couchage pour 20 personnes, possibilité de rajouter des lits d'appoints.

Dans un rayon de 5 km autour de la propriété, nombreux hôtels, chambres d'hôtes et gîtes.

5 km de Châtellerault et de sa gare TGV (1h15 de Paris), 18 km du Futuroscope.

Nombreux sites à visiter (châteaux, villes historiques, etc...), centres hippiques, golf 18 trous, étang aménagé avec sports nautiques, Montgolfière, Paintball, accro-branches, etc...

Offrez-vous un mariage de Princesse !

Caution et assurance demandées.      Contact propriétaire : 06.60.26.33.64          retrouvez nous sur  www.labarbeliniere.com       

On y accède par une large allée bordée il y encore peu de temps, par de magnifiques platanes. En fait, la Barbelinière est un manoir, bien que l'on utilise "château" pour désigner cette demeure.

Historique :

Le logis a été construit à la fin du XVe (et fut restauré au XIXe). Il appartint longtemps à la famille de Marconay.

En 1669, Jacques Jaunier reprit la Barbelinière. Joseph Cadet, d'origine québécoise fit l'acquisition de la demeure en 1770.

En 1790, deux demoiselles, apparentées à la famille de Joseph Cadet, occupent le château. Robert Creuzé, député-maire de Châtellerault, en devint propriétaire en 1822, puis ce fut Jacques Creuzé, banquier.

En 1848, la propriété appartenait à un juge au tribunal. Il appartint longtemps à la famille du Réau.